Nelson Mandela, une vie de combat pour l'Égalité

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Nelson Mandela est décédé ce jour à la veille de ses 95 ans. Retour sur la vie du combattant pacifiste pour l'égalité des droits de l'homme et l'homme d'Etat sud-africain.

Nelson Mandela est décédé ce jour à la veille de ses 95 ans. Retour sur la vie du combattant pacifiste pour l'égalité des droits de l'homme et l'homme d'Etat sud-africain.

Nelson Mandela, né le 18 juillet 1918 à Mvezo (Union d'Afrique du Sud) fut l'un des piliers de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. Après 27 années passées dans les prisons de Robben Island et Pollsmoor, Nelson «Madiba» Mandela est devenu président de la République d'Afrique du Sud de 1994 à 1999, lors des premières élections nationales non raciales de l'histoire du pays.

La non-violence et la volonté inamovible

Entré au Congrès national africain (ANC) en 1944 pour lutter contre la ségrégation raciale imposée par la minorité blanche, il devient l'un des premiers avocats noirs du pays et s'inspire de la non-violence prônée par Ghandi pour lutter contre l'apartheid. Après le massacre de Sharpeville et l'interdiction de l'ANC en 1960, Mandela fonde et dirige la branche militaire de l'ANC qui préfère saboter bâtiments publics et militaires à une guerilla, pour préserver les vies humaines et ménager «les meilleures chances aux relations interraciales.»

Guerre froide et emprisonnement

Le 12 juillet 1962, Nelson Mandela est arrêté sur indication de la CIA, puis condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité lors du procès de Rivonia. Ce procès et l'apartheid sont eux-mêmes condamnés par les Nations Unies.

Libération, fin de l'apartheid et prix Nobel

Après vingt-sept ans de prison dans des conditions très dures, Nelson Mandela est libéré le 11 février 1990. Il soutient alors la réconciliation et la négociation avec le gouvernement du président Frederik de Klerk. Les dernières lois séparatistes sont abolies en juin 1991. En 1993, Nelson Mandela recevra avec de Klerk le prix Nobel de la paix pour avoir mis fin au régime d'apartheid.

Le père de la «nation Arc-en-ciel»

Il devient le premier président noir d'Afrique du Sud en 1994. Il se retire de la vie politique active après son mandat. Nelson Mandela restera toutefois engagé aux côtés de plusieurs associations de lutte contre la pauvreté et contre le sida, salué comme le père de la «nation arc-en-ciel » sud-africaine, et écouté par le monde entier s'agissant des droits de l'homme.

Publié dans Politique Nationale

Commenter cet article