Histoires de tension

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Les militants U.M.P (du moins, ce qu'il en reste), critiquent à tout va le Parti Socialiste : ils dénoncent d'énormes divisions en interne. François HOLLANDE ne serait pas soutenu par l'ensemble des socialistes, et il y aurait de graves querelles entre les dirigeants.

 

Mais ces Hommes sont empêtrés dans leurs fantasmes comme des spaghettis dans du parmesan fondu [Frédéric DARD]

 Les tensions sont aujourd'hui dans ce parti majoritaire (seulement à l'Assemblée maintenant) en voici deux exemples :

 

 

→ Nous le savons tous et ce n'est un secret pour personne, Claude GUEANT, Ministre UMP de l'Intérieur, est obsédé par la question de l'immigration, à tel point qu'il tente de doubler le Front National sur sa droite.

Or, nous l'avons appris récemment, Monsieur Immigration veut empêcher les étrangers de venir manger le pain des Français. C'est pour cela qu'il souhaite renvoyer les jeunes diplômés étrangers en quête d'expérience professionnelle dans notre pays … chez eux ! Pas en charters, mais presque !

Seulement voilà, Valérie PECRESSE et Laurent WAUQUIEZ, ses petits camarades du Budget et de l'Enseignement supérieur, rêvent d'attirer les meilleurs étudiants étrangers et de former la future élite internationale : le résultat est, donc, un guéguerre entre les Ministères. Madame PECRESSE rappelle à l'ordre Monsieur Immigration pour lui remémorer la « stratégie d'attractivité universitaire » du gouvernement. 

Claude Guéant lâchera-t-il du lest? Panique aux Ministères.


→ Furieuse depuis l'annonce de la candidature de François FILLON aux législatives 2012 à Paris, Rachida DATI s'en prend violemment au Premier Ministre et à ses méthodes très douteuses (mais qui ne nous étonnent plus).

Effectivement, l'ancienne garde des sceaux a accusé le locataire de Matignon d'avoir fait recruter le fils de Jean TIBERI, député de la circonscription convoîtée, au ministère des Finances contre l'avis même de l'Administration de Bercy. Toujours dans les prises de postes magouilleuses, elle affirme que François FILLON a embauché une personne pour se charger de sa campagne pour Paris, au sein des bureaux de Matignon... Tout est dit... et la Guerre est déclarée !


Alors, mesdames et messieurs de l'U.M.P, il faut, aussi, savoir reconnaître ses défauts. Ce n'est pas très vendeur, ni crédible et encore moins honnête, de critiquer les autres en réalisant, soi-même, l'objet et la nature de ces (fausses) contestations !

Publié dans Politique Nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article