La politique du Château

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Il était une fois, dans un pays où régnait l'Or, un seigneur, dont l'obsession était de servir le Monde des Finances.

 

Comme il se voyait menacé par une opposition politique, dont l'idéal était, tout au contraire, de restaurer les valeurs humaines, il mobilisa ses troupes pour conserver ses privilèges, son train de vie, et les intérêts des Puissants.

 

Le plan d'attaque était simple : il mit en place une organisation hiérarchique typique d'un régime totalitaire.

Au sommet de la pyramide, tout est décidé, construit, conditionné, formaté au Château, par le Chef.

Puis, chacun son rôle : les stratèges, qui mettent en place le système, les lieutenants, qui déterminent différentes cibles à atteindre et larguant les premiers missiles, les exécutants, chargés de pilonner le terrain, au bazooka et au ras des pâquerettes.

 

Tout cela, au mépris d'une riposte intellectuelle, argumentée et cohérente.

 

Tel est le début du conte, à nous d'écrire la fin : les méchants financiers meurent, asphyxiés sous leurs tas d'Or (dans leurs paradis fiscaux), et le peuple, enfin libéré, retrouve ses valeurs traditionnelles d'espoir, de solidarité, de progrès, de tolérance, dans la légèreté.  

Publié dans Présidentielles 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article