Pour la réussite de tous les enfants, refonder l'école de la République

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Vincent PEILLON était, il y a quelques jours, sur le sol corrèzien, et plus précisemment, sur la commune de St-Angel, où il a pu rencontrer les élus locaux afin de leur expliquer les enjeux de la réforme de l'Ecole. 

 

 image_copyright.jpg

 

La refondation de l'école républicaine est au coeur du projet présidentiel de François HOLLANDE. En redonnant la priorité à l'école maternelle et primaire, en insistant sur la nécessité d'une liaison école/collège, en remettant la pédagogie et la formation des enseignants au coeur de cette refondation pour élever le niveau de qualification de tous les jeunes et pour réduire les inégalités, ce projet de loi met en oeuvre un véritable projet de société. 

Projet qui repose sur un effort budgétaire sans précédent. Cette démarche rompt radicalement avec la politique de démantèlement de l'école menée par la droite entre 2002 et 2012. 

 

Quel est le bilan de la droite ?

 

+ Des classes surchargées, des difficultés de remplacement des enseignants et des dégradations du soutien scolaire du fait de la suppression de 80 000 postes en 5 ans. 

+ Des inégalités sociales et territoriales accrues du fait de la suppression de la carte scolaire. 

+ Une Formation professionnelle tronquée pour les jeunes enseignants du fait de la suppression des IUFM.

+ Des élèves les plus en difficulté abandonnés, du fait de la suppression de 3 000 postes de RASED.

+ Une formation initiale déséquilibrée du fait de la masterisation ratée. 

 

Que fait le gouvernement ?

 

Il agit autour de plusieurs objectifs :

 

- Faire de l'éducation une grande cause nationale grâce aux 60 000 emplois créés d'ici à 2017, conformément aux engagements du Président de la République, 

- Réussir la formation initiale et continue des enseignants grâce aux écoles supérieures du professorat et de l'éducation qui ouvriront leurs portes dès septembre 2013,

- Faciliter l'accès aux métiers de l'enseignement pour 18 000 étudiants boursiers grâce aux emplois d'avenir, 

- Préparer l'école au XXIème siècle grâce au lancement du Service Public de l'enseignement numérique, 

- Augmenter le niveau de qualification et adapter les formations aux métiers de demain grâce à la rénovation du système d'orientation, 

- Faciliter les apprentissages des enfants et un meilleur accompagnement des élèves en difficulté grâce aux réformes des rythmes éducatifs avec le passage à la semaine de 4 jours et demi, articulée avec un temps péri-éducatif. 

 

Quelques chiffres : 

+ 25% : c'est le taux d'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire à la rentrée 2012, ce qui représente 125€ en moyenne par famille bénéficiaire. 

+ 250 millions d'€ dédiés au fonds spécifique pour accompagner les communes dans la mise en oeuvre de la réforme des rythmes éducatifs. 

+ 20 000 jeunes qui ont décroché du système scolaire se verront proposer, en 2013, un dispositif d'insertion. A l'horizon 2017, l'objectif est de diviser par 2 le nombre de décrocheurs. 

+ 14 000 emplois seront créés dès la rentrée 2013 notamment pour l'accueil des enfants de moins de 3 ans.

+ 6 000 emplois seront créés pour la bonne scolarisation des enfants handicapés. 

Publié dans Politique Locale

Commenter cet article