Qui a dit que l'on ne parlait pas d'écologie ?

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Faire de l'écologie un combat pour l'emploi et le pouvoir d'achat : c'est le souci et l'engagement de François HOLLANDE.

 

 

A ... comme Agriculture :

 

+ Interdire la culture d'OGM en plein champ et introduire un étiquetage clair sur leur présence dans nos produits alimentaires quotidiens, pour favoriser l'agriculture biologique et donner aux consommateurs une information indispensable pour leur santé.

 

+ Investir dans un nouveau modèle agricole, en favorisant les circuits courts, protégeant les paysans face à la grande distribution, développant massivement l'agriculture biologique et paysanne riche en emplois afin de garantir la qualité et la diversité des produits, tout en préservant le pouvoir d'achat des Français. 

 

+ Limiter l'utilisation des pesticides, pour protéger la biodiversité, la qualité de l'eau et des sols, et préserver la santé des agriculteurs et de tous les consommateurs, tout en assurant une qualité optimale des produits. 

 

 

E ... comme Energie :

 

+ Investir massivement dans les énergies renouvelables, pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, diversifier nos sources d'énergies et créer des dizaines de milliers d'emplois industriels sur l'ensemble du territoire national dans l'éolien, le solaire, la biomasse et la géothermie. 

 

+ Diminuer de 75% à 50% la part du nucléaire, dans la production électrique française pour préparer l'avenir de notre génération. Nous fermerons la centrale de Fessenheim, et nous ferons du démantèlement des centrales nucléaires et du retraitement des déchets un vivier d'emplois d'avenir, pour faire de la France un leader mondial dans ces filières. 

 

+ Soutenir des modes de transport doux pour l'environnement et respectueux du budget des ménages, en instaurant un tarif progressif dans les transports en commun et en développant le transport de marchandises par trains et voies fluviales faiblement émetteur en gaz à effet de serre. 

 

 

I ... Comme Industrie :

 

+ Taxer les importations ne respectant pas les normes sociales et environnementales, pour inciter à la relocalisation des industries en France, pour redresser l'économie, relancer la croissance, la production et l'emploi, et protéger l'Europe dans la mondialisation. 

 

+ Réindustrialiser la France et lutter contre le chômage, en investissant dans la recherche et le développement pour devenir un leader européen dans la voiture électrique, les énergies marines renouvelables, et devenir en 5 ans une industrie faiblement émettrice en carbone répondant aux enjeux du 21ème siècle. 

 

+ Créer une banque publique d'investissement régionalisée, pour soutenir les entrepreneurs, les petites et moyennes entreprises dans leurs projets d'avenir, leur conversion énergétique et écologique, en favorisant les initiatives d'économie sociale, dans des filières d'excellence, comme la mobilité durable, le numérique, et l'énergie. 

 

 

L ... comme Logement :

 

+ Construire 2,5 millions de logements en 5 ans, sociaux et étudiants, respectueux de normes environnementales exigeantes, économisant l'énergie et le pouvoir d'achat des ménages, tout en créant des milliers d'emplois non délocalisables. 

 

+ Adopter une tarification progressive de l'eau, de l'électricité et du gaz, en fonction de la quantité effectivement consommée par chacun, pour sortir enfin 8 millions de Français de la précarité énergétique. Le prix de l'eau sera moins élevé pour les premiers litres, indispensables à la vie, que pour remplir les piscines privées. 

 

+ Lancer un plan d'isolation d'un million de logement par an, créant 300 000 emplois dans les filières du bâtiments , en favorisant la recherche sur des matériaux durables pour aller vers des bâtiments à énergie positive, permettant à tous les ménages, même les plus modestes, de réduire leur facture énergétique. 

 

 

Qui a dit que l'on ne parlait pas d'écologie ?

Publié dans Présidentielles 2012

Commenter cet article