Savoir prendre du recul

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

Quand la rentabilité se mêle au devoir d'information, le journalisme devient comme assujetti à une sorte d'éternelle recherche du scoop, celui qui va marquer les esprits, pour vendre du papier.

 

Alors que La Rochelle a offert cette année, une fois encore, de merveilleuses universités d'été, tant sur le plan relationnel que studieux, les médias ont fait le choix, à la quasi-unanimité, de relayer un sentiment de crise, de combat de chefs, une situation cacophonique. 

 

Le meilleur exemple est la désormais célèbre "photo de famille". Les candidats se tiennent la main, face aux nombreux militants scandant "Tous ensemble, Socialistes !" ...

Ils ne l'auraient pas fait, les journalistes auraient titré "La Déchirure du Parti Socialiste"!"

Mais nos candidats ont osé, et avec sincérité. Rendez-vous compte, que faire? Dire du bien du Parti Socialiste? de ses dirigeants ? Impensable. Pour eux, une série politique à succès doit être plein de suspens, de rebondissements.

Alors, ils nous pondent le "surjoué", "l'unité de façade" etc...


2342880

Les plus grands éditorialistes arrosent leurs textes avec leurs verbes virulents. Les chapeaux sont de plus en plus trash, les formules, au fur et à mesure, spontanées et irritantes. Il n'y a pas à dire, certains journalistes sont de très bon commerciaux ! 

Que la rédaction du Figaro modère ses propos, ils ont encore quelques semaines à tenir, et à ce rythme là, nous craignons qu'ils ne soient à cours d'idées et de vocabulaires (sans vouloir les sous-estimés).

 

Et pourtant, nous avons, tout au long du Week-End, parlé du fond des choses. La précarité des français, la croissance, la crise, l'éducation, les printemps arabes : Tout nous intéresse et nous invite à débattre. Soit, personne ne saura rien de nos propositions.

 

Les médias préfèrent encercler nos candidats, attendant la petite phrase qui fera que..., le petit regard qui voudra dire que... 

Cette poursuite est poussée à l'extrême : ami qui cherche François HOLLANDE, suit les journalistes, il est au milieu !!

 

En somme, chers concitoyens, nous ne ferons pas de cas spécifiques une généralité, certes, mais quand même, laissez tomber certains médias, ... ils fantasment ! 

Publié dans Primaires Citoyennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article