L'informatique : une rentrée égalitaire

Publié le par Les Socialistes d'Ussel

L'heure de la rentrée a sonné. La cloche s'est emballée, les cartables alourdis, les doubles noeuds des lacets réalisés, les élèves ont pris le chemin de l'école...

 

illus_dot6.jpgEt comme chaque année, les nouveaux collégiens de 6ème se verront dôtés d'un I-Pad dans le cadre de l'opération "Ordicollège", lancée depuis 4 ans déjà par le Conseil Général de la Corrèze.

La promesse de François HOLLANDE est devenue réalité parce que nous considérons qu'aujourd'hui, un ordinateur portable, ou une tablette numérique, pour un collégien, dans le cadre d'un projet pédagogique d'un établissement, permettent d'accéder à l'information, à la connaissance, à la culture.

 

C'est aussi le moyen d'assurer l'égalité entre les collégiens. L'accès aux nouvelles technologies se doit d'être assuré pour tous, quel que soit les territoires ou les catégories sociales des élèves.

 

La décision de continuer le dispositif avec la tablette numérique a été prise avec l'accord du Rectorat, dès juin dernier.

C'est un choix guidé par des critères techniques et pratiques. En effet, nous pouvons lire dans le "Corrèze Magazine" n°93 de Septembre 2011, que "la tablette numérique offre une grande simplicité d'utilisation, une autonomie importante, une mise en oeuvre rapide, une meilleure fiabilité et une solidité plus grande en cas de chocs"

 

Ce projet fera l'objet d'une évaluation sous l'égide de l'Inspection Générale du Ministère de l'Education Nationale. 

 

La tablette numérique est, qu'on le veuille ou non, l'avenir informatique. La preuve en est qu'Hewlett Packard a décidé de lâcher son activité de production d'ordinateur portable pour se concentrer sur les tablettes et logiciels.

Publié dans Politique Locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article